Le mot du maire

La commune de Vieux-Mesnil compte, depuis le dernier recensement de 2019, 634 habitants et 462 électeurs (français et européens) étaient inscrits aux dernières élections municipales.

Le 15 mars 2020, quinze nouveaux conseillers municipaux ont été élus et, le 23 mai, ces derniers m'ont choisie comme maire. Le conseil a choisi trois adjoints et deux conseillers délégués pour m'épauler tout au long de cette mandature de 6 années.

Chaque adjoint ayant reçu délégations, les commissions se réunissent séparément pour étudier les différents thèmes qui leur sont soumis puis une réunion générale des commissions permet de sensibiliser toute l'équipe aux propositions qui sont ensuite débattues en conseil municipal.

La commune est une des 43 communes de la CAMVS (Communauté d'agglomération Maubeuge Val de Sambre) dont Benjamin SAINT-HUILE est le président.

Elle fait partie de l'arrondissement d'AVESNES SUR HELPE, de la 22ème circonscription (Députée : Anne-Laure CATTELOT), du canton d'Aulnoye-Aymeries (Conseillers Généraux : Aline BREDA et Bernard BAUDOUX).

Le PLU qui était en vigueur depuis décembre 2006 dans la commune a été remplacé par le plan local d’urbanisme intercommunal, applicable depuis le 28 janvier 2020. Il comporte des zones constructibles, une zone naturelle et une zone agricole et affecte à chaque zone, un règlement spécifique. La commune est également concernée par une ZNIEFF de type 1 (zone naturelle d'intérêt faunistique et floristique.

La commune, soucieuse de préserver son identité rurale, s’évertue à traiter avec sérieux les demandes reçues afin qu’elles s’inscrivent bien dans un cadre harmonieux et esthétique.

Favorisée par sa situation (un havre de verdure aux portes des grandes villes que sont Maubeuge et Valenciennes), dynamisée par ses associations diversifiées, riche de ses infrastructures complémentaires, VIEUX-MESNIL s'inscrit dans une politique volontariste visant à associer qualité du cadre de vie et renforcement du lien social.

Virginie GILLARD, Maire

Le mot du maire trimestriel

Ce début d’année 2022 a été marqué par quelques changements, l’élection d’un nouveau premier adjoint, M.LIENARD, d’un nouvel adjoint aux travaux, M.DYSON, ainsi que la nomination d’un nouveau conseiller délégué, M.FERRIER.

Je tiens à remercier M. CHARPENTIER pour le travail effectué pendant ces deux premières années de mandat et pour la transmission qu’il assure encore, de manière à ce que les dossiers actuels suivent leurs cours sans interruption, notamment celui du futur local périscolaire. Vous pourrez lire un article à ce sujet dans ce bulletin municipal, avec les « premiers coups de pelles » qui permettront l’implantation du futur préau.

Vous verrez aussi que la girouette de l’école est terminée et que la banderole qui caractérise notre village a été installée, sur le pignon de la mairie ce 16 avril. C’est une manière de mettre en avant la spécificité de notre commune, tout particulièrement le jour de la célèbre course des 4 jours de Dunkerque, qui sera retransmise à la télévision.

Le 11 avril, la cérémonie de commémoration du crash du Lancaster a été mise en valeur par la participation des enfants. Ils ont effectué un travail de recherche en amont et préparé une exposition à la médiathèque. Je les félicite pour ce travail sérieux, qui a fait honneur au devoir de mémoire.

Le prochain rendez-vous, sera le 21 mai, avec le repas des aînés, qui aura lieu à la salle des fêtes.

Nous pouvons enfin retrouver des moments pour échanger, partager, tout simplement, profiter d’être ensemble.

Avec l’arrivée des beaux jours, nous sommes nombreux à entretenir notre jardin, à nous promener avec nos animaux de compagnie. Ces moments de plaisir ne doivent pas devenir des moments pénibles pour le voisinage. Je rappelle qu’il est interdit de faire du feu sur la commune, de tondre le dimanche et les jours fériés, mais c’est aussi une question de bonne entente avec le voisinage de ne pas démarrer un appareil bruyant sur le temps du midi par exemple, alors que vos voisins viennent juste de s’installer sur la terrasse pour prendre leur repas, ou de laisser un chien aboyer trop longtemps et régulièrement. Parfois un bruit répétitif peut engendrer une gêne importante pour celui qui le subit. Pour que les promenades soient agréables pour tous, pensez à laisser les trottoirs et chemins piétonniers sans les déjections de vos amis à quatre pattes.

D’avance, merci, pour les efforts que chacun est prêt à faire pour que notre village reste aussi agréable pour les yeux que pour les oreilles, prenez bien soin de vous.

Virginie GILLARD, Maire