Le mot du maire

La commune de Vieux-Mesnil compte, depuis le dernier recensement de 2019, 634 habitants et 462 électeurs (français et européens) étaient inscrits aux dernières élections municipales.

Le 15 mars 2020, quinze nouveaux conseillers municipaux ont été élus et, le 23 mai, ces derniers m'ont choisie comme maire. Le conseil a choisi trois adjoints et deux conseillers délégués pour m'épauler tout au long de cette mandature de 6 années.

Chaque adjoint ayant reçu délégations, les commissions se réunissent séparément pour étudier les différents thèmes qui leur sont soumis puis une réunion générale des commissions permet de sensibiliser toute l'équipe aux propositions qui sont ensuite débattues en conseil municipal.

La commune est une des 43 communes de la CAMVS (Communauté d'agglomération Maubeuge Val de Sambre) dont Benjamin SAINT-HUILE est le président.

Elle fait partie de l'arrondissement d'AVESNES SUR HELPE, de la 22ème circonscription (Députée : Anne-Laure CATTELOT), du canton d'Aulnoye-Aymeries (Conseillers Généraux : Aline BREDA et Bernard BAUDOUX).

Le PLU qui était en vigueur depuis décembre 2006 dans la commune a été remplacé par le plan local d’urbanisme intercommunal, applicable depuis le 28 janvier 2020. Il comporte des zones constructibles, une zone naturelle et une zone agricole et affecte à chaque zone, un règlement spécifique. La commune est également concernée par une ZNIEFF de type 1 (zone naturelle d'intérêt faunistique et floristique.

La commune, soucieuse de préserver son identité rurale, s’évertue à traiter avec sérieux les demandes reçues afin qu’elles s’inscrivent bien dans un cadre harmonieux et esthétique.

Favorisée par sa situation (un havre de verdure aux portes des grandes villes que sont Maubeuge et Valenciennes), dynamisée par ses associations diversifiées, riche de ses infrastructures complémentaires, VIEUX-MESNIL s'inscrit dans une politique volontariste visant à associer qualité du cadre de vie et renforcement du lien social.

Virginie GILLARD, Maire

Le mot du maire trimestriel

La situation dans notre département a de nouveau évolué, le seuil épidémique a dépassé les niveaux d’alerte. Dans ces conditions, nous devons continuer à respecter les gestes barrières et ne pas hésiter à se faire dépister en cas de doute.

Notre commune compte 37 personnes âgées de plus de 75 ans. Le conseil municipal a depuis le début souhaité accompagner les personnes désireuses de se faire vacciner. C’est un travail laborieux, toujours en cours, d’appels téléphoniques, de multiples relances, afin d’obtenir les créneaux pour les deux injections. Merci à Laetitia qui œuvre depuis le mois de janvier, pour obtenir ces rendez-vous. La mise en œuvre de ce dispositif va se poursuivre pour les personnes qui n’ont pas la possibilité de le faire.

Le centre aéré, organisé sur notre commune, par la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre et qui devait avoir lieu pendant les vacances scolaires de Pâques, a été annulé suite aux dernières annonces. Nous pourrions tout de même être sollicité pour assurer l’accueil des enfants de parents qui exercent un métier dit prioritaire et indispensable.

Les animations de la fête des trois trèfles ont été planifiées, les intervenants réservés, la commission des fêtes et cérémonies s’est fixée comme date limite le 15 mai pour valider ou non la réalisation de cet événement.

Depuis un an, nous vivons une situation sanitaire très compliquée. Cette crise est aussi une crise économique et la commission du lien social a constaté des situations parfois difficiles que nous accompagnons dans les diverses démarches administratives ou avec une aide financière ponctuelle sous forme de bons d’achats. C’est à ce propos que nous tenons à remercier les personnes qui déposent régulièrement en mairie des denrées alimentaires qui sont directement données aux personnes de la commune qui en ont le plus besoin.

Cette solidarité dans l’épreuve est un bienfait sans équivalent. Un bonjour, un mot amical, un appel téléphonique peut sembler peu de choses mais être d’un grand réconfort pour celui qui le reçoit.

Nous espérons que cette situation se termine au plus vite et avoir la possibilité de reprendre une vie la plus normale possible. Prenez soin de vous et de vos proches.

Virginie GILLARD, Maire